Raconter une histoire avec Scratch

Scratch peut être mis au service d’un projet visant à développer les compétences langagières des élèves. Après un travail de rédaction ou de lecture d’un écrit, on invitera les élèves à transposer/adapter ce dernier sous la forme d’une animation. Ils matérialiseront les personnages (lutins), les lieux (arrières-plans)… puis les programmeront pour les animer (dialogues, déplacement, action/réaction …). L’enseignant organisera le nécessaire aller-retour entre activité de rédaction et transposition numérique sur Scratch. Les notions de boucle et de condition seront certainement convoquées. Un projet mené dans une classe de CM1 Un projet collaboratif mené à plusieurs classes de cycle 3

Adapter des productions écrites avec Scratch

Rémy Noury, enseignant à l’école élémentaire 12-14 rue d’Alésia, a proposé à ses élèves de réaliser une adaptation de leurs expansions d’Histoire-Télégramme (Nouvelles histoires pressées, Bernard Friot, Milan, 2015). Après avoir enrichi, seuls ou en groupes, le texte original avec leurs propres idées et leur propre univers, les élèves ont écrit un script sur la base duquel ils ont sélectionné puis programmé lutins, arrières-plans … Réalisées à l’aide de la version locale de Scratch, ils ont ensuite mis leurs productions en ligne via un studio Scratch, puis commenté/remixé… leurs travaux. Cette publication en ligne aura ainsi permis de travailler à Lire la suite

Raconter le petit chaperon rouge avec Scratch

Dans le cadre des défis, on pourra proposer aux élèves le codage d’un conte connu à structure narrative simple, par exemple Le petit chaperon rouge. Pour ce projet collaboratif, on mettra à disposition des élèves (des classes…) le texte découpé en scènes, et des éléments graphiques communs (lutins et arrière-plans). Exemples de productions réalisées par des élèves parisiens.